Des voitures connectées aux assureurs pour payer selon sa conduite. Des objets de santé connectés pour permettre une médecine à distance. Une chaine logistique connectée pour prédire les pannes. Payer de façon sécurisée en confirmant l’identité de l’utilisateur avec son rythme cardiaque...La plupart des usages imaginés hier sont aujourd’hui possibles grâce à la baisse des prix des composants et des technologies, la standardisation des environnements et l’extension de la couverture des réseaux : l’Internet des Objets (IoT) peut se banaliser.

Il convient maintenant de dépasser l’effet gadget et l’emballement médiatique. Pour cela, il faut évaluer l’intérêt qu’il représente concrètement en se posant deux questions. 

Internet des objets

La première concerne la différenciation : puis-je surclasser mes concurrents en imaginant un nouvel usage, de nouveaux services et modèles économiques ? Car, plus que jamais, c’est le consommateur/citoyen final qui a le dernier mot pour faire ou défaire les marchés. Certains acteurs peuvent aussi se positionner sur de nouvelles activités grâce à leur capacité à « lire » de nouvelles données révélées par l’IoT. La seconde : puis-je améliorer la performance de mon entreprise en optimisant mon activité (production, logistique, traçabilité, etc.) ?

Si vous répondez « oui » à ces questions, vous devez avoir en tête les quatre grands pans qui viennent structurer les solutions IoT : les objets connectés eux-mêmes, la sécurité & la confidentialité, le Cloud et une exploitation intelligente des masses de données. La sécurité est un point non-négociable. Car à défaut, les conséquences peuvent être dramatiques. Quant aux données, c’est la bonne corrélation et interprétation des informations qui permet de tirer des enseignements, de prédire des événements et même d’agir de façon préventive... De quoi nourrir tout le potentiel du Big Data. 

L’IoT sans analyse, c’est une aberration. Le numérique est le socle commun qui permet de réunir ces sujets. Peu savent les combiner avec une vision d’ensemble, celle d’un partenaire global capable de réunir la connaissance de votre métier, de vos systèmes et de la technologie pour transformer ce rêve en réalité industrielle. Si les GAFA ont le leadership sur le web, l’Europe et la France sont bien positionnées pour reprendre la main grâce à la troisième évolution de l’Internet que constitue l’IoT. Des créateurs de matériel, de logiciels et de services issus de pépinières tricolores font le show au CES de Las Vegas tous les ans. L’État investit dans ces technologies d’avenir notamment avec l’Industrie du Futur. Grandes entreprises françaises, passons aujourd’hui à l’action pour que toute notre économie exploite le plein potentiel de l’IoT.

A propos de l'expert

Picture of Jean-Michel Baticle

Jean-Michel Baticle

Président Europe de l'Ouest et du Sud

A propos de Jean-Michel Baticle Jean-Michel Baticle est le président des activités de CGI pour l'Europe de l'Ouest du Sud (Belgique, Brésil, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Maroc, Portugal et Roumanie). Jean-Michel a rejoint notre entreprise en 1989. Il a assumé, pendant ...

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI