La première édition fut un tel succès que nous avons décidé de faire une saison 2 de notre Innovathon. Elles seraient plus de 50 entreprises à s’y mettre. Mais pourquoi veulent-elles toutes proposer de l’intrapreneuriat ? Focus sur les prémices et l’avenir d’un concept que tout le monde s’arrache…

Né dans les années 70, l’intrapreneuriat vit peut-être le début de son âge d’or. Alors que les startups multiplient les levées de fonds, les entreprises, elles, se lancent dans des hackathons et autres programmes d’intrapreneuriat et veulent se montrer aussi agiles et créatives que leurs petites sœurs. Pour les entreprises c'est une démarche qui vise à créer de la valeur et de l'innovation autrement. Chez CGI, on a mis les petits plats dans les grands en privatisant la maison de l’innovation sociale, Makesense à Bastille, pour la deuxième édition de notre Innovathon. Mais pourquoi ce thème, Tech for Good ? « La première édition a été un succès. Cette année, on a voulu mobiliser l’ensemble des collaborateurs sur la démarche d’innovation avec une de nos priorités stratégiques, la Tech For Good », explique Christine Dollfus, Vice-Présidente Marketing et Communication de CGI. En quelques chiffres, cette année, l’Innovathon de CGI, c’est 15 000 personnes engagées au niveau européen, 1 600 personnes qui travaillent sur des projets, 416 idées retenues pour une sélection finale de 10 projets. 

Voir la vidéo du 1er jour de l'Innovathon CGI : ici

Lire la suite de cet article : https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/techforgood/intrapreneuriat-salaries-changer-monde/

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI