Primary tabs

Automatiser pour humaniser. Cela peut paraître contradictoire au premier abord, mais c’est pourtant le sens qu’apporte, et que prend, le Robotic Process Automation (RPA). Ces solutions d’automatisation des tâches répétitives ne sont pas complètement nouvelles pour la fonction RH.

La crise du Covid-19 leur donne une nouvelle dimension. Elle met en lumière toute la puissance du RPA au moment de répondre aux actions urgentes, de rebondir avec agilité et de réinventer de nouvelles formes de travail mêlant digital et humain.

Avant la crise : le RPA, une technologie prometteuse

Les Ressources Humaines sont connues pour le grand nombre de tâches administratives inhérentes à leur fonction. A cela s’ajoutent les changements réglementaires de plus en plus fréquents qu’elles doivent intégrer avec de moins en moins de ressources. Dans ces conditions, le RPA présente un fort potentiel pour dégager du temps et permettre de se concentrer sur les enjeux humains et stratégiques.

Le RPA est déjà déployé avec succès sur des activités purement administratives (gestion des temps, congés, arrêts, notes de frais, contrats…), la production de la paie, la présélection de candidats, les processus d’on-boarding et d’off-boarding... Les robots viennent capturer des données provenant de différentes sources, ouvrir et saisir dans des applications, déclencher des réponses… Ils effectuent ainsi un grand nombre de tâches répétitives, chronophages, à faible valeur ajoutée. Et cela de manière plus rapide et plus fiable que les humains, avec un service 24/7. La performance RH s’en retrouve améliorée : gains de productivité, de qualité, et des RH concentrées sur leur cœur de métier.

Pendant la crise : le RPA comme salut

Les RH sont au centre de la gestion de cette crise sanitaire, économique et humaine qui bouleverse nos façons de vivre et de travailler et génère de fortes inquiétudes à l’échelle aussi bien collective qu’individuelle. Les équipes RH se retrouvent en première ligne au moment de déployer les mesures exceptionnelles qu’exige la période :  télétravail, activité partielle, arrêts, congés, fermetures… Elles doivent également faire face à un grand nombre de sollicitations provenant à la fois de la direction et des collaborateurs. Ces derniers attendent par ailleurs le même niveau de rapidité et d’expérience qu’ils peuvent avoir dans leur vie personnelle.

Résultat ? Après deux semaines de confinement, 90% des professionnels RH se sentent épuisés, 77% frustrés tandis que 71% avouent éprouver des difficultés à suivre les évolutions réglementaires (selon l’enquête « Focus Covid : Les RH face à la crise » des Editions Tissot réalisée début avril).

Le RPA permet d’une part d’apporter l’agilité nécessaire à la mise en place rapide des mesures et, d’autre part, de soulager les équipes RH qui peuvent ainsi pleinement se focaliser sur la dimension humaine de la crise et préparer l’avenir.

Par exemple, vont pouvoir être automatisées la création d’attestations de déplacement dérogatoires, la gestion des mises en arrêt et travail partiel ou encore la gestion de la reprise du travail de certains collaborateurs. Les robots viennent au secours de l’humain en se chargeant de la génération et du stockage des justificatifs, de l’envoi des emails et courriers personnalisés, des mises à jour des informations dans le SIRH…

Au-delà de la crise : le RPA, au cœur de nouveaux modèles de travail

Loin de déshumaniser, l’automatisation ré-humanise le travail des équipes RH (en leur permettant de se concentrer sur leurs missions stratégiques) ainsi que leurs relations avec les collaborateurs (en étant plus disponibles).

Les organisations les plus performantes et résilientes s’appuient et s’appuieront toujours davantage sur une force de travail numérique composée non seulement de ces robots exécutants mais aussi d’intelligence artificielle, de machine learning et d’outils d’analyses intégrés. Les RH, comme le reste des métiers, se « phygitalisent ».

Nous vivons dans des sociétés en évolution permanente, où l’agilité est clé – la crise du Covid-19 en est un rappel cinglant. A l’avenir, nous travaillerons de plus en plus avec l'automatisation ; nous ne serons pas remplacés par la technologie mais soutenus par elle. C’est le rôle stratégique des « RH augmentées » que de réfléchir dès maintenant aux implications pour l'embauche, la gestion de compétences, la réorganisation du travail... Une nouvelle vision émerge, dans laquelle une main d’œuvre numérique libère les humains qui peuvent alors se concentrer sur la créativité, la communication et la stratégie. Dans cette vision, la quête de sens et la démarche RSE –préoccupations renforcées par la crise- seront au premier plan.

Découvrez comment notre offre RH peut vous accompagner lors du déconfinement et la reprise du travail

A propos de l'expert

Samuel Hassoun

Samuel Hassoun

Vice-Président en charge des propositions de valeur et des projets au service des Directions des Ressources Humaines

Samuel Hassoun est vice-président en charge des activités dédiées aux Directions des ressources humaines. Avec 20 ans d’expérience dans ce domaine et une orientation Digital marquée depuis 6 ans désormais, Samuel propose à ses clients de bénéficier à la fois de son expertise dans le ...

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI