Entamée en 2010 avec l’ouverture du marché des paris en ligne, la transformation digitale du PMU s’accélère. Objectif à fin 2017 : équiper l’ensemble de ses points de vente des dernières technologies interactives. Le point avec Christophe Leray, Directeur des opérations et des systèmes d’information. Baromètre CGI 2017 - Distribution & Produits de luxe

« On aurait tendance à l’oublier, mais le PMU est une entreprise structurellement numérique : 100 % de nos revenus sont réalisés via des transactions informatiques. Dans nos 13 000 points de vente ou sur le site PMU.fr, chaque pari est une commande passée par un système ultra-sécurisé dont la fiabilité et l’efficacité déterminent la viabilité de toute l’entreprise. Ainsi, chaque mois, nous traitons plus de 130 millions de transactions pour un montant annuel de près de dix milliards d’euros. 

Cap sur la digitalisation des points de vente

Pour ce qui est de la “révolution digitale”, le PMU l’a entamée dès 2010 avec l’ouverture du marché des paris en ligne. Six ans après, nous sommes désormais le deuxième opérateur français de paris sportifs et le troisième pour le e-poker. Mais avec deux millions de parieurs réguliers et six millions d’occasionnels, nous nous devons de moderniser nos points de vente. À côté du traditionnel guichet de prise de pari, nous proposerons dans l’ensemble de nos points de vente d’ici fin 2017, une expérience client plus riche et plus digitale au travers d’une nouvelle génération de dispositifs : borne tactile, écran interactif, application mobile pour du « click and collect ». Nous avons aussi segmenté nos offres. Ce sera non pas une, mais plusieurs manières de vivre la passion des courses : PMU Passion pour les turfistes experts, avec quantité d’informations en temps réel dont Equidia Info, le canal TV dédié ; Happy PMU pour découvrir et plonger dans l’univers des courses de façon ludique et pédagogique; et PMU express pour ceux qui vont droit au but. Sans oublier les espaces connectés PMU City et l’application mobile MyPMU.

Des budgets IT multipliés par trois

Cette segmentation de nos offres et cette modernisation de nos points de vente nécessitent des investissements humains et technologiques conséquents. Nous avons ainsi multiplié par trois notre budget IT consacré à Internet au cours des cinq dernières années et sommes devenus des “pure players” de l’Internet en internalisant les développements. Nous avons aussi déménagé récemment notre data center – sans aucune interruption dans la prise des paris. Et au cœur de notre démarche d’innovation, PMULab travaille sur des prototypes de tables de bistrot connectées ou des canaux vidéos privatifs pour pousser encore plus loin la qualité de l’expérience client. Côté paris sportifs, nous avons lancé fin 2015 une offre de paris sur Apple Watch et montre connectée Android, une première sur le marché !

Le PMU continue d’innover

Enfin, pour faire évoluer l’expérience du pari sur les 251 hippodromes hexagonaux, le PMU, France Galop et Le Trot ont imaginé un nouveau parcours client centré sur l’accompagnement, la personnalisation et les nouvelles technologies. Pour satisfaire toutes les catégories de parieurs, les hippodromes proposent des espaces segmentés, entièrement digitaux. Preuve s’il en est que le PMU ne craint pas d’innover. »

 

Repères :

  • Depuis 2010, le PMU propose aussi des paris sportifs ainsi qu’une offre de poker en ligne.
  • Le PMU est un GIE constitué de 60 sociétés de courses.
  • En 2015, le montant total des enjeux s’est élevé à 9,8 milliards d’euros.

 

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI