Comment insuffler un esprit d’innovation au sein des équipes ? Le sujet est au cœur des réflexions de tous les retailers. Pour la majorité d’entre eux, les initiatives reposent avant tout sur une meilleure collaboration IT-métiers.

Les professionnels du retail et de la distribution misent sur l’innovation aussi bien en interne que par le biais de partenaires. Ainsi, lors du dernier salon Viva Technology de Paris, Carrefour présentait plus d’une cinquantaine de start-up parmi lesquelles beaucoup sont en phase de tests dans les magasins de l’enseigne.

Changer la culture interne pour innover dans le retail

En parallèle, les distributeurs entendent changer leur culture interne pour mieux innover autour de la data, de l’omnicanal et de la personnalisation. Ils mènent des séminaires à l’image des « Innovation days » entrepris par CGI chez Carrefour, créent des « îlots de liberté » – comme des start-up internes – au sein de leurs organisations pour encourager l’innovation, ils forment des « digital factories » constituées d’équipes pluridisciplinaires pour avancer plus vite autour de projets innovants… En bref, les décideurs de la distribution sont persuadés que le renouveau viendra de leurs forces internes et misent sur elles pour que 2017 soit l’année de l’innovation dans le secteur. Mais un défi se pose sur la route des retailers : celui de la collaboration entre les métiers et l’IT, une priorité pour 52 % des retailers interrogés lors de notre dernier baromètre annuel.

Le challenge de la collaboration IT-métier

Selon, Martin Toutlemonde, cofondateur de Chronodrive et Président de l’incubateur Sparkling Partners, il s’agit là du talon d’Achille de l’innovation dans le retail : « La transformation digitale reste un concept creux tant que les bonnes questions vis-à-vis de l’expérience client ne sont pas posées. Aujourd’hui encore, nous sommes face à un immense décalage entre les organisations des entreprises du secteur et les attentes des consommateurs. Pour accélérer l’innovation, il devient urgent de favoriser la collaboration entre l’IT et les métiers – le talon d’Achille du secteur. Il est ainsi courant de voir des projets innovants bloqués par une DSI qui n’avait pas été consultée. J’en suis persuadé : au-delà de la collaboration avec les start-up, le salut des distributeurs viendra de l’exploitation de leurs propres forces. Il serait vain de vouloir concurrencer Amazon sur son terrain. Au contraire, il faut exploiter le principal atout des retailers : leur point de vente. Pour cela, nous assistons à l’émergence de nombreuses start-up innovantes autour de l’aire de jeux de demain, du merchandising vivant ou de la réalité virtuelle. Les perspectives sont infinies ! »

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI