En dépit des contraintes budgétaires, les organismes de défense et de renseignement investissent massivement sur les outils numériques. Dans leur viseur : la cybersécurité.

69 % des dirigeants des secteurs de la défense et du renseignement font de la cybersécurité la priorité IT numéro un. C’est ce qui ressort de notre dernier baromètre auprès des décideurs du secteur public.

Les priorités IT définies par les dirigeants de la défense et du renseignement révèlent que leurs efforts de transformation seront concentrés sur l’expansion des capacités numériques, la rationalisation des opérations, la consolidation des actifs et la réduction des coûts.

D’une année à l’autre, les priorités évoluent fortement dans ce secteur. Par exemple, le partage et la réutilisation des solutions ont augmenté de 30 points et deux des grandes priorités cette année (adopter de nouveaux modèles de prestation de services IT et se transformer pour devenir une organisation numérique) n’avaient même pas été mentionnées l’an dernier.

Même si ce secteur se concentre de plus en plus sur la modernisation IT, la rationalisation des applications et la transformation numérique, la cybersécurité demeure manifestement la priorité absolue. Les administrateurs reconnaissent qu’une cybersécurité robuste est plus importante que jamais dans un environnement numérique hautement réseauté et interopérable.

Digital transformation image

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI