Près des trois quarts des entreprises des télécoms entendent faire converger des offres et proposer des services digitaux innovants en 2017. Leur objectif ? Dégager de nouvelles sources de revenus sur un marché saturé et ultra-concurrentiel.

8,3 euros. C’est la baisse du revenu par utilisateur qu’a subi le secteur des télécoms français depuis 2011. D’après les dernières données publiées par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), ce revenu moyen atteint aujourd’hui difficilement les 16,4 euros. Finis les temps de l’émergence d’Internet avec un marché vierge à conquérir. Les opérateurs misent donc tout sur la diversification de leurs sources de revenus.

Trois axes pour diversifier les revenus des acteurs des télécoms

Pour y parvenir, ils investissent trois axes, selon notre dernier baromètre:

  • L’amélioration de l’expérience client de manière à fidéliser davantage et donc accroître les revenus (79 %) ;
  • L’optimisation des opérations via des modèles agiles pour accélérer le temps de mise sur le marché et donc s’adapter plus rapidement à la demande en délivrant de nouveaux services plus vite (78 %) ;
  • Faire converger les offres via des « bundles » et proposer des services digitaux innovants pour dégager de nouvelles sources de revenus (72 %).
  • Les impacts sur l’IT de ces priorités business sont sans surprise : les acteurs du marché misent sur l’automatisation des processus métiers, la digitalisation et la modernisation des systèmes d’information.

Baromètre CGI 2017

La digitalisation des télécoms pour faire face à la concurrence

Dans le même temps, les entreprises du secteur des télécoms doivent faire face à un marché ultra-concurrentiel. Rien d’étonnant donc à ce que l’on assiste à une concentration du marché pour 57 % des décideurs interrogés. Mais cette année, le phénomène évolue. Face à l’impossibilité des rachats, les acteurs lancent des partenariats avec des acteurs de toute industrie pour innover.

En mars, Bouygues signait un accord avec Dropbox pour offrir des espaces de stockage dans le cloud aux abonnés. En juillet, Orange s’alliait à Canal + pour proposer de nouvelles offres à l’audience. Quant à SFR, il vient de s’engager avec la plate-forme ePresse pour enrichir son catalogue SFR presse. À chaque fois, les opérateurs créent de nouveaux modèles d’affaires incluant des partenaires de tous horizons pour offrir de nouveaux services, diversifier leurs offres et donc leurs sources de revenus.

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Politique de modération des commentaires sur le blog CGI