Pourquoi les assureurs doivent impérativement maîtriser leur patrimoine informationnel ?

Remplissez le formulaire pour télécharger la revue Privacy Policy

Je souhaite être contacté(e) par un expert

Aujourd’hui, il est un fait avéré : le patrimoine informationnel représente la colonne vertébrale d’une société d’assurance. En premier lieu dans le cadre des opérations assurantielles – depuis la création d’un contrat jusqu’à sa clôture, en passant par la déclaration d’un sinistre – de nombreuses données sont collectées concernant le client et sa situation. Les collaborateurs sont amenés quotidiennement à agir sur ces données, leur qualité et leurs évolutions afin de maîtriser et d’assurer l’efficacité de leur processus.

Mais au-delà des opérations de gestion, ce sont aussi de nouveaux usages et produits, basés sur les données, qui sont en train de transformer le secteur. Ainsi le « pay as you drive » constitue une offre d’assurance au kilomètre sans forfait, ajustée à l’utilisation et proposée par Axa depuis 2015 ; ou autre exemple, la nouvelle offre de l’assureur américain John Hancock qui équipe gratuitement ses assurés d’un bracelet connecté afin de personnaliser le montant de la cotisation en se basant sur les données collectées.