Primary tabs

L'épargnant en quête de nouveauté et de sens

Avec la crise sanitaire, nombre de constats récents poussent à s’interroger sur le futur de l’épargne des Français : l’épargne va-t-elle être investie et servir les attentes de l’épargnant et de la société ou au contraire sera-t-elle stérile ?

Ces derniers mois ont en effet été l’occasion d’observer différents phénomènes qui ont des impacts forts sur l’épargne telle que nous la connaissons et pratiquons. 

Le secteur de l’épargne est à l’aube d’une mutation majeure. Afin de répondre à ces nouveaux enjeux, les assureurs doivent profondément revoir leur proposition de valeur pour espérer ainsi sortir gagnant de cette crise. Pour cela, l’innovation autour de l’offre, une réelle approche « client-centric » et une réponse à la hauteur des préoccupations sociales et sociétales, seront les clés de voûte d’une démarche visant à répondre aux défis du secteur, tels que le renfort de volatilité des marchés et le questionnement né de la crise du COVID-19.

Etude sectorielle réalisée par Olivier LAVIALE, Directeur en charge des activités Assurance et Amina BOUSSURI, Directrice en charge des projets de transformation pour le secteur Assurance.