Primary tabs

L’égalité professionnelle au sein des entreprises a été déclarée grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République et des objectifs de résultats sont désormais fixés par la loi.

Ainsi, à partir du 1er mars 2019, les entreprises publieront chaque année un Index de l’égalité femmes-hommes qui permettra, sur l’ensemble du territoire national, une analyse et un suivi dans le temps de l’évolution de l’égalité salariale dans les entreprises.

Cet Index se mesure sur une échelle de 100 points.

Pour cette première année, CGI publie un Index de 64 points sur 100, obtenus par l’évaluation des 5 indicateurs définis par la loi et identiques pour toutes les entreprises :

  1. Suppression des écarts de salaire entre les femmes et les hommes à postes équivalents
  2. Egalité de chance en matière d’augmentation
  3. Egalité de chance en matière de promotion
  4. Evolution salariale des femmes ayant été en congé maternité ou d’adoption
  5. Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes au niveau des 10 plus hautes rémunérations

Le résultat de ce premier Index reflète l’engagement de CGI pour l’égalité professionnelle, inscrite dans la stratégie de l’entreprise depuis plusieurs années et portée par deux accords relatifs à l’égalité professionnelle depuis 2012.

Benoit Froment

Benoit Froment,
Vice-Président Ressources Humaines Europe de l’Ouest et du Sud

 

« L’Index de l’égalité professionnelle a la vertu de porter ce sujet clé de façon transparente au niveau national. Compte tenu de nos engagements et de nos convictions en la matière, CGI s’inscrit pleinement dans les objectifs poursuivis. Le résultat de ce premier Index est satisfaisant sur la majorité des indicateurs, comme ceux relatifs aux écarts salariaux, à l’égalité d’accès aux promotions ou encore à la proportion des effectifs hommes et femmes augmentés. En revanche, l’ensemble de nos mesures ne se reflète pas dans le calcul, notamment celles liées aux retours de congé maternité. En effet, nos pratiques permettent de garantir que 100% des femmes de retour de congé maternité ou d’adoption bénéficient a minima de l’augmentation moyenne constatée pour leur population de référence. Malheureusement, en raison de période de référence et d’application différentes, nous ne pouvons pas intégrer ces résultats dans le calcul de ce premier Index. Nous poursuivrons donc nos efforts et nos initiatives pour adapter nos politiques et les rendre plus visibles au travers de cet Index, et plus généralement, pour continuer à assurer le meilleur équilibre professionnel et salarial entre les femmes et les hommes chez CGI, et assurer la plus grande diversité possible en son sein. »