Primary tabs

L’entreprise étendue, réponse aux enjeux d’un monde nouveau

Télécharger le livre blanc

Avant - propos

La troisième saison de notre Think Tank s’achève et force est de constater que le débat s’enrichit et que la vision de la fonction Achats que nous ébauchons gagne en positionnement, en crédibilité et en ambition.

Si pendant la première saison nous avons confirmé les fondamentaux que sont le rôle des Achats dans la profitabilité et la vision de l’entreprise, la contribution à l’innovation et la construction d’une relation efficace avec les clients internes, la deuxième saison nous a permis de dessiner les contours d’une vision plus ambitieuse avec le concept de l’entreprise étendue, la maîtrise des nouveaux risques liés à la mondialisation et enfin l’apparition d’un nouvel équipage Achats – c’est-à-dire de profils d’un haut niveau, capables de répondre aux enjeux des entreprises et dont le recrutement sera basé sur l’expertise et la capacité de réflexion et de création.

Le démarrage de la dernière saison en octobre 2012, alorsque se poursuit une crise économique et financière sans précédent, pouvait laisser présager, pour les participants, une difficulté à poursuivre la construction d’une vision ambitieuse dans un contexte où les Achats étaient sollicités une fois de plus pour générer – avant tout – des économies.

Contre toute attente, le Think Tank a réussi à confirmer l’ébauche d’un positionnement ambitieux de la fonction dans l’élaboration de la stratégie de l’entreprise.

Dans un premier temps, J.-J. Boillot nous a dessiné les contours d’une mondialisation bien différente de l’image classique. Puis la diversité, sous toutes ses formes, nous est apparue comme un atout essentiel pour que les Achats puissent assurer les responsabilités qu’on veut leur confier et qu’elle devienne un levier réel et naturel pour l’entreprise.
Enfin, pour concrétiser le concept d’entreprise étendue, nous avons, dans une dernière session, défini les outils et les processus permettant la mise en oeuvre réelle de cette nouvelle approche.

En conclusion, cette synthèse devrait convaincre les Directions générales que, la crise atténuée, leur organisation Achats pourra gagner en maturité, mieux contribuer à la stratégie de l’entreprise et créer de la valeur bien au-delà des seules économies. La fonction Achats, véritable pilote de l’ensemble de l’écosystème, sera en mesure d’infléchir les business models et de permettre à l’entreprise d’affronter avec succès les enjeux du monde nouveau.

Alain PAGE-LECUYER