Centre des médias
Nouvelles

efluid renouvelle un contrat de 15 ans avec CGI

Paris, 04 mars 2015 -  

CGI (NYSE : GIB) (TSX : GIB.A) vient d’être sélectionnée par efluid, filiale du groupe UEM, pour participer aux travaux de maintenance de son progiciel de gestion clientèle et de facturation dédié au marché des services publics (électricité, gaz, eau et gestion des déchets). Le contrat porte sur une durée de 15 ans.

Co-développé par le groupe UEM (producteur, distributeur et fournisseur d’électricité et de gaz à Metz) et CGI à compter de 2002, à la suite de l’ouverture des marchés de l’énergie en Europe, ce progiciel permet aux entreprises du secteur des services publics de gérer l’ensemble de leurs activités de distribution et de fourniture (électricité, gaz, chauffage urbain, eau, assainissement, éclairage public, Internet et de télévision par câble). Il couvre l’acquisition et la gestion des données de comptage, la facturation et le recouvrement, en passant par la gestion matérielle ou encore la planification des interventions.

À ce jour, 41 entreprises en France utilisent efluid pour assurer la gestion des installations techniques et des contrats de plus de deux millions de clients finaux

« La signature de ce contrat à long terme pérennise le partenariat débuté avec CGI en 2002 », a indiqué Francis Grosmangin, président d’efluid.

« CGI est partenaire du groupe UEM et d’efluid depuis plus de 12 ans. Cet accord renouvelé qui fait de CGI l’intégrateur privilégié de la solution efluid, témoigne des partenariats à long terme que CGI développe avec ses clients et des compétences de CGI dans le secteur des Utilities », a ajouté Jean-Michel Baticle, président de CGI pour la région France, Luxembourg et Maroc.

À propos du progiciel efluid

  • Multi-produits, il peut être utilisé pour l’électricité, l’eau/l’assainissement, le gaz, le chauffage urbain, la vidéocommunication.
  • efluid traite tous types de clients, industriels, professionnels, collectivités locales, particuliers. L’entreprise offre, pour tous ces segments de clients, l’ensemble des fonctions de gestion de contrats, de gestion des interventions, de facturation et de recouvrement, associées à de puissantes fonctions de CRM (traçabilité et requêtage), mais également l’ensemble des fonctions techniques nécessaires à l’acquisition et à la gestion des données de comptage, etc.

À propos d’efluid

efluid, éditeur du progiciel efluid est une filiale du groupe UEM, producteur, distributeur et fournisseur d’électricité et de gaz à Metz et dans 141 communes environnantes pour les professionnels et les particuliers.

Forte de plus de 100 salariés, dont 70 ingénieurs, elle développe le logiciel efluid depuis plus de 10 ans, au bénéfice de plus de 30 clients. Site Web : http://www.efluid.com/site/index.php


À propos de CGI 

Fondé en 1976, Groupe CGI inc. est la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires au monde. Grâce à ses quelque 68 000 professionnels, CGI offre un portefeuille complet de services, y compris des services-conseils stratégiques en informatique et en management, des services d’intégration de systèmes, de développement et de maintenance d’applications informatiques, de gestion d’infrastructures technologiques ainsi qu’une vaste gamme de solutions exclusives à des milliers de clients à l’échelle mondiale à partir de ses bureaux et centres mondiaux de prestation de services dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. CGI génère des revenus annuels de plus de 10 milliards de dollars canadiens et la valeur de son carnet de commandes s’élève à plus de 20 milliards de dollars canadiens. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.A) ainsi qu’à la Bourse de New York (GIB). Site Web : www.cgi.com

Énoncés de nature prévisionnelle
Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne concernent pas directement et exclusivement des faits historiques constituent des « énoncés de nature prévisionnelle » au sens de l’article 27A de la loi américaine Securities Act of 1933 et de l’article 21E de la loi américaine Securities Exchange Act of 1934, dans leurs nouveaux termes, et sont de « l’information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Ces déclarations et cette information expriment les intentions, projets, attentes et opinions de CGI, sous réserve de la matérialisation de risques, d’incertitudes et d’autres facteurs sur lesquels la Société n’a, dans bon nombre de cas, aucune emprise. Compte tenu de ces facteurs, les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués. Ces facteurs comprennent notamment, sans s’y limiter, la date d’entrée en vigueur et la valeur de nouveaux contrats, d’acquisitions et d’autres initiatives de la Société; la capacité d’attirer et de retenir du personnel compétent; la concurrence au sein d’une industrie des TI en constante évolution; la conjoncture économique et commerciale; le risque de change; ainsi que les autres risques énoncés dans le communiqué de presse, dans les rapports de gestion annuel et intermédiaires, dans le rapport annuel de CGI, dans le formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (disponible sur EDGAR à www.sec.gov), ainsi que dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada (disponible sur SEDAR à www.sedar.com). L’emploi aux présentes des termes « penser », « estimer », « s’attendre à ce que », « avoir l’intention », « anticiper », « prévoir », « planifier », ainsi que de tout autre terme de nature semblable et de toute autre forme conjuguée de ces termes, ne sert qu’à des fins d’énoncés de nature prévisionnelle ou d’information prospective et ces termes ne sont pertinents qu’en date de leur emploi, notamment en ce qui concerne les énoncés relatifs à la performance future. À moins que les lois qui s’appliquent ne l’exigent, CGI décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés de nature prévisionnelle ou l’information prospective consécutivement à l’obtention de nouveaux renseignements ou à la survenue d’événements nouveaux, ou pour tout autre motif. Le lecteur est mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés de nature prévisionnelle ou à l’information prospective.

Pour plus de renseignements 


Investisseurs
Lorne Gorber
Vice-président principal, Communications et relations avec les investisseurs
lorne.gorber@cgi.com
+1 514-841-3355

Médias locaux

Audrey Le Carour
Directrice de la Communication, France 
audrey.lecarour@cgi.com 
+33 1 57 87 47 02