Réussir la mise en œuvre du nouveau cadre GBCP avec CGI

L’Etat a défini un nouveau cadre pour les organismes publics en matière de gestion budgétaire et comptable publique, dit « GBCP ». Pour les opérateurs de l’Etat, ce cadre poursuit trois objectifs permettant de les associer étroitement au redressement des comptes publics :

  • Garantir la qualité financière et comptable, par la mise en œuvre d’une comptabilité générale en droits constatés et d’une comptabilité budgétaire distincte mais cohérente, facilitant notamment les opérations de certification des comptes
  • Renforcer la culture du pilotage, en développant la programmation et le dialogue de gestion à tous les niveaux, et par la mise en place d’une gestion en Autorisations d’Engagements (AE) et Crédits de Paiement (CP)
  • Améliorer l’efficience de gestion, en revisitant les processus financiers, en particulier ceux liés aux dépenses et recettes

Un nouveau cadre, de multiples impacts

Les impacts liés à la mise en œuvre du « GBCP » concernent les niveaux :

  • Stratégiques de la fonction Finance, en particulier
    • Améliorer la qualité de son offre de services à l’égard des métiers et des autorités de tutelle, organiser la qualité comptable et permettre la certification des comptes
    • Renforcer le pilotage de la performance financière
    • Améliorer son efficience
  • Opérationnels
    • Organisation : la mise en œuvre va induire et favoriser des transformations de la fonction financière, avec la création ou la valorisation de certains rôles au sein de la chaîne financière (programmation budgétaire, qualité des engagements juridiques, etc.), et des changements de fonctionnement (mutualisation de certaines fonctions financières côté ordonnateur, passage en mode « service facturier » par exemple)
    • Processus : les processus financiers devront être refondus, sur l’ensemble de la chaîne budgétaire et comptable, notamment la programmation et l’élaboration budgétaire, l’allocation et la mise à disposition des ressources, l’exécution des dépenses et recettes non fiscales, etc.
    • SI/outils : ces transformations sont l’occasion de faire du SI un levier de modernisation et de discipline budgétaire

Une approche dédiée, au plus près de vos besoins

Notre approche couvre l’ensemble des chantiers à mener :

  • Un pilotage centré sur les enjeux du déploiement, et plus particulièrement 
    • La prise de conscience de l’ampleur des changements à opérer à une échéance réglementaire déterminée
    • La vision et compréhension de l’ensemble des chantiers à mener sur tous les volets y compris leur articulation avec les chantiers de préparation à la première certification des comptes
    • Une définition juste et proportionnée des moyens à mobiliser au regard des impacts et des transformations attendues
  • Une vision globale du déploiement : modèle industrialisé, couverture nationale fondée sur une organisation en réseau, méthodologie éprouvée, notamment dans le cadre des déploiements liés à la mise en œuvre de la LOLF
  • Une offre de services complète 

Ils nous font confiance :

CGI a été retenue par l’UGAP dans le cadre du contrat cadre d’Assistance à Maîtrise d’ouvrage couvrant l’ensemble des prestations d’un projet de transformation, des études amont jusqu’à l’accompagnement, à la définition et la mise en œuvre (vous évitant ainsi une procédure de passation de marché public).

Parlons ensemble de vos projets, contactez-nous